mercredi 16 septembre 2015

Hachis parmentier pour tous !

Nous avions un invité à dîner, invité de marque et fin gourmet : Monsieur Mon Papa.
J'ai voulu lui faire plaisir en cuisinant un plat classique revisité, qui plus est plat commun à tous, malgré nos "régimes" différents.
Bien sûr, qui dit invité, dit bons produits de l'AMAP. Cette fois, étaient à l'honneur les produits mis en valeur par un certain Antoine Augustin Parmentier, j'ai nommé : la PATATE ! :) Les pommes de terre cueillis par Valérie, Marie-Do, Fred, Mireille et compagnie ! (voir ici)



Voici THE recette, ou je dirai plutôt Das Rezept, car un des ingrédients a été dégoté en Allemagne. Eh oui ! ça ne se voit pas sur la photo et ça ne se sent pas au goût ( mes convives étaient surpris de me voir manger le hachis, moi l'herbivore) mais c'est une recette végétarienne. Je dirais même plus  : recette vegan (sauf si on met du "vrai" fromage râpé dessus). Donc l'ingrédient différent du classique hachis (le seitan, protéiene issue de blé complet) a été dégoté au pays de mon bonhomme de mari, pays où l'on trouve de nombreux produits bio / locaux / végé / vegan. Par exemple, à Karlsruhe, il y a un choix immense chez Alnatura. C'est plus facile d'être "herbivore" en Allemagne, c'est clair et net !

Brèfle !

En 3 clics, j'ai trouvé une recette que j'ai adaptée. Forcément, je n'ai jamais tous les ingrédients chez moi ! ;)

A la place du Seitan seul, j'ai mis du seitan deshydraté (= ça se conserve bien car on ne va pas tous les jours outre Rhin tout de même)+ du soja déshydraté. Là, je vois vous estomacs qui tremblent : du soja ! beurk c'est pas bon ! Eh bien détrompez-vous !  En dehors des qualités nutritionnelles, c'est délicieux si c'est bien préparé et assaisonné (comme la majorité des produits en somme).

Voici la recette originale, trouvée sur le site de Lydia Careba, naturopathe. J'avais hésité avec celle de "journal des femmes : hachis parmentier vegan",mais la photo était moins ragoutante et je n'ai pas regretté mon choix.

Ingrédients :
250 g de seitan, haché (ou soja - tofu etc ; des protéines)
1 belle carotte, hachée (j'en ai mis plus, ça rend aimable)
1 gros oignon, haché
une poignée de persil, haché
6 grosses pommes de terre ou plein de petites, mais de l'AMAP ! ;)
1 oeuf
10 cl de soja cuisine (crème fraîche de soja)
10 à 20 cl de lait (soja, amande …) (j'ai mis du lait de soja)
sel, poivre du moulin, 4 épices, huile d’olive
éventuellement gruyère râpé pour faire gratiner
Réalisation:
Faire cuire les pommes de terre et les laisser refroidir.
Pendant ce temps, hacher ensemble dans un robot l’oignon, la carotte et le persil, faire chauffer un peu d’huile dans une cocotte et faire rissoler le tout doucement.
Hacher le seitan (pas trop finement), ajouter à la préparation (si déshydrater : faire gonfler avant). Je vous conseille de faire dorer le tout à la poêle pour que ça ressemble à de la viande et que ça croustille un peu.
Saler, poivrer, ajouter quelques pincées de quatre-épices.
Peler les pommes de terre, les réduire en purée avec une fourchette (j'ai une sorte d'appareil grillage avec manche, ma fille adore presser la purée avec).
Ajouter dans l’ordre : la crème, le lait et l’œuf.
Disposer le hachis de seitan au fond d’un plat à gratin.
Verser la préparation de pommes de terre par-dessus, et saupoudrer le tout de gruyère râpé.
Laisser gratiner au four quelques minutes.

Donc à adapter selon votre placard et vos goûts ! ;)
En tous cas, mes "viandards" adorés tous été scotchés (ça a chassé quelques idées reçues sur les repas d'herbivores) et n'avaient plus faim à la fin du repas. Le lendemain, ils en redemandaient! ;)

A essayer donc.

Bien à vous.

PS : je précise que les membres de ma famille ont également beaucoup apprécié le demi-poulet grillé des supers éleveurs de l'AMAP. ;)

Aucun commentaire: